Tour de France

Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a remporté le contre-la-montre individuel de 31 km entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette, comptant pour la 20e étape du Tour de France, samedi. Troisième de l'étape, le Britannique Geraint Thomas (Sky) n'a plus qu'à franchir la ligne d'arrivée à Paris dimanche pour devenir le vainqueur final du 105e Tour de France. Son équipier Chris Froome, deuxième samedi, a délogé le Slovène Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) du podium. Le tenant du titre remonte en troisième position au général.

Au départ, Geraint Thomas (Sky) possédait 2:05 d'avance sur Tom Dumoulin. Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) pointait à 2:24 et Chris Froome à 2:37.

Le maillot jaune prenait le meilleur départ. Au premier pointage, après 13 km, il réalisait le meilleur temps. Froome suivait à 14 secondes et Dumoulin à 16. Roglic était 15e à 44 secondes.

La situation restait pratiquement inchangée au deuxième chrono intermédiaire: Thomas se montrait 13 secondes plus rapide que Froome. Dumoulin était troisième à 15 secondes. Roglic, 9e, reculait à 1:02.

Dans la dernière partie, Dumoulin, champion du monde de l'exercice, parvenait à renverser la situation. Il s'imposait avec 1 petite seconde d'avance sur Froome et 14 sur Thomas. Ce dernier, conserve son maillot jaune. Froome a repris 1:11 à Roglic, 8e, et récupère la troisième place du général.

Dimanche, le Tour de France s'achèvera pas une étape de 116 km entre Houilles et les Champs-Elysées, à Paris. Sauf catastrophe, Thomas deviendra le troisième Britannique, après Bradley Wiggins et Chris Froome - à qui il succède au palmarès - à remporter la 'Grande Boucle'.

Dumoulin: "C'est fou !"

"Je n'avais de temps au pointage intermédiaire. Je pensais que Froome était devant moi pour une seconde mais en fait c'était l'inverse, c'est fou ! C'était si nerveux hier (vendredi). J'avais perdu ma combinaison ce matin mais notre équipementier qui habite ici m'en a fait une nouvelle en catastrophe ! J'avais de la frustration hier après l'étape. C'est fou d'être sur le podium du Tour. Je ne peux pas m'imaginer ça !"

"C'est une journée incroyable pour moi, c'était vraiment stressant, je n'arrivais pas à trouver mon maillot de champion du monde, mon sponsor a dû m'en refaire un autre. C'était une matinée de folie", a commenté le Néerlandais de Sunweb.

"Je ne sais pas où est passée cette combinaison. Je suis venu sur le Tour sans attente. J'ai eu quelques journées difficiles comme hier. Être deuxième au général et gagner aujourd'hui, c'est merveilleux. J'ai 27 ans, donc j'espère encore devenir un peu plus fort, surtout en montagne et pour pouvoir essayer de gagner un jour le Tour de France", a raconté Dumoulin, déjà deuxième du Giro.

"Je n'ai pas voulu connaître mes temps intermédiaires", a ajouté le Néerlandais. "Mais je n'ai pris aucun risque. Je sentais que je vivais une bonne journée, et que ce serait difficile pour Roglic et Froome. Gagner le contre-la-montre pour une seconde... Quel dénouement. C'est vraiment génial."

Chris Froome, tenant du titre, a profité du chrono pour récupérer sa troisième place au détriment de Primoz Roglic. "Arriver sur le podium avec Geraint Thomas, c'est le rêve. C'est incroyable, après une journée très difficile hier. Je pensais que ce n'était pas possible. Je suis très content. Maintenant il ne faut plus que Thomas reste sur le vélo et porte le maillot jaune", a commenté le tenant du titre.

REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE