Tour de France Le maillot jaune l'a échappé belle lors de cette 17e étape du Tour de France mercredi.

Dans le dernier kilomètre de l'ascension finale, un spectateur portant le maillot de l'équipe AG2R (l'équipe française de Romain Bardet, 8e du général) a tenté de faire tomber Geraint Thomas. Plus de peur que de mal puisque le Britannique a su se maintenir sur son vélo. 

Au final, le coureur de l'équipe Sky, s'il n'a pas fini en tête (c'est Quintana qui a remporté l'étape en solitaire), est parvenu à reprendre du temps à tous ses principaux concurrents et a fait un grand pas vers la victoire finale. 

 


A noter que ce n'est pas le premier dérapage du genre dans ce Tour. Chris Froome, de l'équipe Sky également, avait déjà été touché par un spectateur lors d'une étape précédente et l'ensemble des coureurs de l'équipe américaine ont été hués à plusieurs reprises dans cette Grande Boucle. 

Le patron de l'équipe Sky a d'ailleurs réagi à ces débordements: "Le Tour est réputé être la course cycliste la plus importante au monde. Mais si vous voulez que les meilleures cyclistes en fassent partie, traitez-les avec plus de respect. Si ce n'est pas le cas, il serait préférable d'organiser un Tour uniquement avec les équipes françaises".