Tour de France Pour célébrer les 50 ans du premier maillot jaune d'Eddy Merckx, l'organisateur du Tour de France lui a réservé un cadeau spéciale avec deux rendez-vous bruxellois en 2019. La présentation des équipes aura lieu le jeudi 4 juillet sur la Grand-Place de Bruxelles.

BRUXELLES - CHARLEROI - BRUXELLES: 6 JUILLET 2019

Le grand départ sera donné de la place des Palais de Bruxelles le samedi 6 juillet. Les coureurs vont parcourir 192 km dans les rues de la capitale, en Flandre et en Wallonie. L'étape s'éparpille en Brabant Wallon, dans le Hainaut et bien entendu en région bruxelloise sans oublier la Flandre avec notamment le passage du Mur de Grammont, bien connu des classiques flandriennes. Cette grimpette avait déjà eu lieu il y a 50 ans. De là, les coureurs passeront par Bosberg et prendront la direction de Charleroi via Enghien. L'étape passera par Courcelles et Gosselies mais sans passage par le centre-ville. Ensuite, direction la capitale via Waterloo. En ce qui concerne l'arrivée, elle se déroulera devant le Palais de Laeken, une ligne droite de 350 mètres au minimum étant exigée. En somme, une étape sans beaucoup de dénivelés qui devrait profiter aux sprinters qui auront à cœur d'endosser le premier maillot jaune du Tour.

"Le ton de la journée sera rapidement donné puisqu’en quittant Bruxelles par Molenbeek puis Anderlecht, le peloton aura déjà à l’esprit la perspective au km 43 du Mur de Grammont qui se dressait déjà sur le parcours du premier Tour de France d’Eddy Merckx en 1969. Les coureurs prendront ensuite la direction de Charleroi, vibreront sur un secteur pavé au moment de remettre le cap sur Bruxelles. Ils passeront au pied de la Butte du Lion, le champ de bataille où ont été mises en échec les troupes napoléoniennes à Waterloo. Dans le final, le peloton suivra les traces de « l’Ogre de Tervueren », un des surnoms d'Eddy Merckx. Puis, à 10 kilomètres de l’arrivée, il faudra être attentif dans la traversée des rues de Woluwe-Saint-Pierre où le jeune Eddy avait commencé à pédaler… et où il a enfilé son premier Maillot Jaune", précise ASO.

© IPM Graphics

BRUXELLES PALAIS ROYAL - BRUXELLES ATOMIUM: 7 JUILLET 2019

Le lendemain, c'est un contre-la-montre par équipe qui attend les coureurs avec 28 km au départ du Palais royal. La suite du programme ? La descente de l’Avenue de Tervueren et de Woluwe Saint-Pierre. Un passage par Auderghem, Watermael-Boitsfort ainsi que par le Bois de la Cambre et par l’ULB avant de se diriger vers Etterbeek et le tunnel Montgomery et terminer en beauté au pied l’Atomium. "Les premiers rebondissements du Tour 2019 sont à prévoir à commencer par un changement de leader… si le sprinteur qui aura probablement pris les commandes la veille n’est pas entouré de spécialistes de l’effort collectif. Les larges avenues bruxelloises se prêteront à une démonstration de force des équipes les mieux armées, avec peu de virages et des enchaînements de faux plats permettant de juger de la maîtrise technique des rouleurs à un haut niveau de puissance. La dernière ligne droite offrira aux équipes un cliché avec l’Atomium en arrière-plan. Celles qui auront su rester aussi soudées que les atomes de l’édifice construit pour l’Exposition universelle de 1958 devraient garder un bon souvenir de Bruxelles."

© IPM Graphics