Cyclisme

Jelle Vanendert et Edward Theuns sont tombés lourdement lundi dans la deuxième étape du Tour de Grande-Bretagne cycliste (2.HC), 33 km de l'arrivée jugée à Barnstaple. 

Les deux coureurs belges, qui ont abandonné, s'en sortent d'après un premier examen avec des égratignures. Jelle Vanendert n'a pas terminé la course, mais n'a pas visité l'hôpital. "Jelle est tombé à grande vitesse, à environ 60 kilomètres à l'heure", a expliqué Arne Houtekier, l'attaché de presse de l'équipe Lotto Soudal. "Il a chuté lourdement. Il souffre d'égratignures sur tout le corps, surtout sur le dos, les épaules, les mains et les cuisses. Il ne restait plus grand-chose de son équipement de course. Il n'a pas pu aller plus loin et a dû abandonner. La bonne nouvelle est qu'il n'y a normalement pas de fracture, la mauvaise est qu'il a dû quitter la course et qu'il a été touché sur tout le corps."

Theuns a été transporté à l'hôpital pendant l'étape. Il a surtout souffert d'abrasions et s'est également plaint de douleurs au genou. "Edward doit être recousu au genou, mais sinon il n'a pas été blessé", a twitté son équipe. Le coureur a ajouté : "Ça n'a pas vraiment été mon année jusqu'à présent. Je n'ai pas encore eu beaucoup de chance de succès et quand c'était le cas, les chutes m'ont mis des bâtons dans les roues. Encore aujourd'hui. Je me réjouis surtout de la saison prochaine, espérons avec un peu plus de chance. J'attends actuellement à l'hôpital avec un grand trou dans mon genou qui fait l'objet d'un examen plus approfondi. Pour le reste, il s'agit principalement d'éraflures et j'ai aussi perdu beaucoup de peau."