Cyclisme

L'équipe américaine BMC a remporté samedi la 1ere étape du Tour de Suisse, un contre-la-montre par équipes disputé sur 18 km à Frauenfeld (nord-est).

La formation de l'Australien Richie Porte a bouclé les 18 km en 20 min 18 sec, devant Sunweb (+20 sec) et Quick-Step (+27 sec).

Le rouleur suisse de la BMC, Stefan Küng, leader pendant une journée l'an passé, a revêtu le premier maillot jaune.

Sur un parcours difficile où beaucoup d'équipes, parties à 7 coureurs, ont perdu des éléments, l'équipe BMC a toujours été en tête, grâce à des rouleurs comme Küng, Porte, le Belge Greg Van Avermaet ou l'Américain Tejay Van Garderen.

Plusieurs favoris ont déjà cédé de précieuses secondes. L'Allemand Wilco Keldermann a le mieux résisté avec sa formation Sunweb, à 20 secondes.

Le Colombien Nairo Quintana et son partenaire de Movistar, Mikel Landa, ont perdu 33 secondes.

Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Lotto-NL), 3e de l'épreuve l'an passé, compte déjà 53 secondes de retard tandis que le lauréat 2017, le Slovène Simon Spilak devra reprendre 46 secondes.

La formation Groupama-FDJ a signé le 8e temps, à 45 secondes de BMC, signant le meilleur chrono des trois équipes françaises présentes, avec AG2R-La Mondiale (16e) et Direct Energie (17e).

La 2e étape offrira dimanche aux coureurs un circuit de 155 km autour de Frauenfeld.

Promis aux sprinteurs ou aux puncheurs, ce 2e acte pourrait sourire au champion du monde slovaque, Peter Sagan, qui a déjà signé 15 victoires d'étapes sur le Tour de Suisse et participe à l'épreuve pour la 9e année consécutive.