Cyclisme

Richie Porte affichait un large sourire à l'issue du contre-la-montre de clôture du Tour de Suisse. "N'appelez pas cela une course de préparation au Tour de France", a déclaré l'Australien après sa victoire.

La formation BMC, déjà lauréate du contre-la-montre par équipes, a tout raflé dimanche: la victoire du contre-la-montre par Stefan Küng et le classement final pour Porte. "C'est vraiment incroyable", a commenté l'Australien. "J'étais venu ici pour essayer de gagner. Mais gagner aussi le chrono par équipes, voir les équipier effectuer un tel travail incroyable sans le soutien des autres équipes et décrocher la victoire finale, cela signifie beaucoup."

Porte a réussi avec succès son retour à la compétition. Après le Tour de Romandie, il n'avait pas couru pendant cinq semaines. "J'étais à la maison (à Monaco, ndlr) pour la naissance de mon fils il y a deux semaines. Je n'ai pu être avec lui qu'une seule nuit, mais c'était top d'être à la maison pendant un certain temps et d'effectuer un camp d'entraînement. Je pense que je peux encore faire mieux au Tour de France, car je ne suis pas encore au top de mes possibilités. C'est déjà un bon signe. Je suis impatient d'être en juillet."

L'Australien a montré beaucoup de respect envers l'épreuve. "Je ne vais pas tourner autour du pot: c'était un grand objectif. C'est un rendez-vous très important. Ne l'appelez pas une course de préparation au Tour de France, ce serait irrespectueux. Je dirais même qu'il s'agit de ma plus belle victoire, même si j'ai déjà gagné des courses comme Paris-Nice et les Tours de Catalogne et Romandie."