Cyclisme

Le Tour de Wallonie a basculé de façon très inattendue mardi dans la 4e étape où le jeune cyclcrossman Quinten Hermans s'est imposé au sprint à Herstal. Le coureur de Telenet-Fidea s'est emparé du maillot jaune au jeu des bonifications.

La 4e étape du Tour de Wallonie, disputée mardi entre Malmedy et Herstal, a connu un renversement de situation qui a propulsé Quinten Hermans au sommet du classement général. Le champion de cyclocross chez les espoirs en 2015 et en 2016, embusqué mardi matin à la 4e place du classement général à 7 secondes de Tom Wellens (Lotto-Soudal), a dominé le sprint massif qui a conclu l'avant-dernier volet du Tour de Wallonie à Herstal, empochant au passage les 10 secondes de bonifications attribuées au vainqueur d'étape. Hermans a, par ailleurs, revêtu le maillot vert du classement par points et le maillot de meilleur jeune.

"Cette victoire était tout à fait inattendue et je suis le premier surpris", a indiqué Quinten Hermans. "J'avais senti que j'étais un peu plus rapide que les autres ces derniers jours dans les sprints. Je ferai le maximum pour me battre pour le maillot jaune dans la dernière étape mais je sais que ce sera difficile. Le Tour de Wallonie est ma dernière course sur route avant de partir en stage de préparation à Majorque pour la saison hivernale de cyclocross, qui reste ma discipline de prédilection".

La 4e étape a été lancée très vite par neuf coureurs. Kenneth Vanbilsen (Cofidis) Simon Sellier (Direct Energie) Etienne Van Empel (Roompot-Nederlandse Loterij), Sjoerd Van Ginneken (Roompot-Nederlandse Loterij), Arnaud Courteille (Vital Concept), Dries De Bondt (Vérandas Willems-Crelan), Lars Van Der Haar (Telenet Fidea Lions), ainsi que les deux échappés de la veille, Alex Kirsch (Wb-Aqua Protect-Veranclassic) et Edward Planckaert (Sport Vlaanderen-Baloise), sont sortis du peloton après à peine quelques kilomètres. L'écart des hommes de tête a été maîtrisé à un peu plus de deux minutes par le peloton, sous bonne garde de l'équipe du maillot jaune Tim Wellens.

Quatre coureurs, Tom Wirtgen (AGO-Aqua Service), Lukas Spengler (WB-Aqua Protect-Veranclassic), Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert) et Baptiste Planckaert (Katusha) ont réussi à faire la jonction avec le groupe de tête à 34 kilomètres du but alors que les coureurs allaient attaquer l'enchaînement des 4 difficultés finales. Si de nombreuses tentatives ont pimenté la fin de l'étape, le sprint massif a été inévitable à Herstal.

Quinten Hermans a devancé les Français Lorrenzo Manzin (Vital Concep Cycling Cup) et Romain Cardis (Direct Energie), vainqueur et maillot jaune au terme de la première étape.

Le Tour de Wallonie se terminera mercredi par une étape de 187,5 km entre Huy et Waremme.