Cyclisme Double vainqueur du maillot à pois sur le Tour de France (en 2014 et 2016), Rafal Majka est mentionné dans un ancien scandale.

Se basant sur un rapport judiciaire épais de 114 pages,  La Gazzetta dello Sport annonce que le coureur polonais de l'équipe Bora-Hansgrohe aurait été impliqué dans une affaire de dopage alors qu'il n'était pas encore connu dans le peloton professionnel. 

Entre 2008 et 2010, le Polonais a fait ses classes dans l'équipe Gragnano Sporting Club où il a côtoyé le directeur sportif Elso Frediani. Or, l'ancien leader de l'équipe Andrea Del Nista a indiqué à la justice que Majka, âgé de 28 ans aujourd'hui, aurait eu recours à de la testostérone et à des hormones de croissance lors de cetté période.

Une enquête avait été ordonnée après le décès du Lituanien Linas Rumsas à l'âge de 21 ans. Mort des suites d'une malaise en mai dernier, des produits dopants avaient été découverts au domicile familial du coureur balte.