Cyclisme
En une vidéo, Alex Rasmussen tente de démontrer que le vélo de Ryder Hesjedal n'était pas motorisé.

L'étonnante trajectoire du vélo de Ryder Hesjedal suite à sa chute dans la septième étape du Tour d'Espagne a fait couler beaucoup d'encre. Les rumeurs de vélo motorisé, apparues lors de l'incroyable démonstration de Fabian Cancellara sur les Flandriennes en 2010, ont soudain refait surface autour du peloton. Des allégations que la formation Garmin a préféré prendre sur le ton de l'humour, à l'image de son directeur sportif Jonathan Vaughters



"On recherche: mécanicien avec un doctorat en ingénierie mécanique et/ou en propulsion. Travail hautement confidentiel. Doit parler couramment le canadien" tweetait ainsi Vaughters, histoire de détendre un peu une atmosphère lourde de soupçons.

Des soupçons démentis, vidéo à l'appui, par Alex Rasmussen, équipier de Ryder Hesjedal lorsque le Canadien  a remporté le Giro voici deux saisons. Vélo à la main, le Danois démontre le plus logiquement du monde comment la bicyclette d'Hesjedal a pu avoir cette réaction. 

De quoi faire taire les sceptiques?