Cyclisme

Interdit de toute compétition cycliste pour deux ans en Italie, il a saisi le Tribunal arbitral du sport pour tenter d'obtenir l'annulation de cette sanction qui le prive du Tour de France, selon un communiqué du TAS


MADRID Le coureur espagnol Alejandro Valverde, interdit de toute compétition cycliste pour deux ans en Italie, a saisi le Tribunal arbitral du sport pour tenter d'obtenir l'annulation de cette sanction qui le prive du Tour de France, selon un communiqué du TAS.

Valverde "demande au TAS de constater l’incompétence du Tribunal national antidopage du Comité olympique italien (Coni), de l’acquitter et de classer cette affaire", précise le communiqué.

Le coureur, vainqueur dimanche dernier du Dauphiné, avait déjà fait part de son intention de saisir le TAS, se disant "indigné" par la décision prise le 11 mai dernier par le tribunal antidopage du Coni qui avait reconnu son implication dans l'affaire de dopage sanguin Puerto en Espagne.

Interdit ainsi de toute compétition sur le territoire italien pendant deux ans, Valverde ne peut ainsi pas prétendre au Tour de France dont une étape, le 21 juillet, fait un crochet en Italie.

Son cas est d'autant plus singulier que le coureur espagnol est suspendu par une autorité dont il ne relève pas directement.

L'Union cycliste internationale (UCI), la seule instance pouvant étendre cette suspension à l'ensemble des courses, est en train d'examiner le dossier du Coni et devrait se prononcer la semaine prochaine.

© La Dernière Heure 2009