Cyclisme

Wout Van Aert était ce dimanche la grande vedette au départ de la première édition de l’Antwerp Port Epic, une nouvelle épreuve qui fait la part belle aux pavés (32 kilomètres) et aux chemins non asphaltés (30 kilomètres).

À double titre, puisqu’en l’absence des formations du WorldTour, le triple champion du monde était le coureur le plus coté, mais aussi parce que l’Anversois a été mis dans l’actualité, plus ou moins contre sa volonté. En marge de la course, enlevée en solitaire par Guillaume Van Keirsbulck (premier succès de la saison pour le coureur de Wanty-Groupe Gobert), et où il s’est classé 8e, Wout Van Aert est revenu sur ses intentions à propos de la future fusion de son équipe actuelle Vérandas Willems-Crelan avec Team Roompot.

"Je veux bien sûr que l’équipe continue l’an prochain
, a-t-il dit à la chaîne flamande VTM, mais je ne suis absolument pas d’accord avec la manière dont tout cela s’est fait. Je n’ai aucune envie de continuer dans ces conditions, avec cet entourage." Van Aert reproche à ses dirigeants, notamment à Nick Nuyens, de l’avoir toujours tenu à l’écart de toutes les décisions. "Je n’ai pas comme but de continuer dans cette équipe l’an prochain, je ne veux pas y aller. Je regarde quelles autres options existent", dit-il. Tout cela tombe mal pour Wout Van Aert. Dans deux semaines, la saison de cyclo-cross commence. Le Campinois vient juste de revenir d’un stage préparatoire en altitude.