Cyclisme Le champion du monde de cyclocross veut se tester dans les contre-la-montre.

Pour Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, les deux meilleurs cyclocrossmen, c’est un sujet qui revient comme un boomerang : quand passeront-ils sur la route, comme l’ont fait Zdenek Stybar et Lars Boom avant eux ? Le Belge n’a jamais caché son envie d’en découdre sur les classiques. Son coach a d’ailleurs déclaré qu’il devrait faire les classiques l’an prochain, y compris Roubaix.

Wout Van Aert a toujours aimé la route. Après avoir gagné le Tour de Liège, chez les espoirs et élites sans contrat, il s’est plusieurs fois imposé chez les pros. Notamment l’an passé, avec la kermesse pro de Puivelde, la Coupe Sels et le prologue du Tour de Belgique. Où il avait impressionné. Wout Van Aert, qui, pour rappel, n’a que 22 ans, veut d’ailleurs d’avantage travailler son chrono ces prochains mois.

Et voir jusqu’où il peut aller dans ce domaine. "J’ai déjà pu voir plusieurs fois que cet exercice me convient bien", explique-il. "Je veux donc voir ce que je peux atteindre dans le contre-la-montre. Notamment sur le Championnat de Belgique du chrono." Avant ce rendez-vous du 22 juin qui aura lieu à Chimay, Wout Van Aert va reprendre la route cette semaine.

Il s’alignera sur le critérium de Nijmegen, aux Pays-Bas, vendredi, à la kermesse pro de Verrebroek, dimanche. Deux remises en jambes avant le Tour de Norvège et celui de Belgique.