Cyclisme

La série des divulgations des équipes pour le prochain Tour de France se poursuit. Place, cette fois, à celle de BMC.

Qui sera logiquement articulée autour d’un Richie Porte très revanchard après sa chute de l’an dernier sur la Grande Boucle, quand il était cinquième du classement général. "Je me sens prêt à lutter pour le podium", commente le Tasmanien. "Ma victoire sur le récent Tour de Suisse m’a donné confiance."

Il sera épaulé en montagne par Tejay Van Garderen et Damiano Caruso et sur les étapes de plaine par Michaël Schär, Stefan Küng et Patrick Bevin, tandis que BMC pourra également compter sur l'expérience Simon Gerrans et Greg Van Avermaet.

Si le Belge n’a pas brillé comme espéré sur le récent Championnat de Belgique, qui continue de ne pas lui sourire, il se dit prêt pour la Grande Boucle. "Je suis toujours motivé pour le Tour, j’y ai de l’ambition : je veux remporter à nouveau une victoire d’étape", commente celui qui s’était imposé en 2015 à Rodez et en 2016 au Lioran. L’ancien vainqueur de Paris-Roubaix a logiquement l’étape des pavés dans le viseur. "Elle sera vraiment très particulière. Je saisirai les opportunités, mais je compte aussi travailler pour l’équipe et aider Richie Porte à monter sur le podium. Le chrono par équipe de la troisième étape figure également parmi nos ambitions."

Ce sera la sixième participation de Greg Van Avermaet au Tour de France. Il y avait fait ses premiers pas en 2009. Il y est revenu en 2014 et, depuis, il n'a plus raté une seule édition.