Cyclisme

Arrivé mardi soir au Canada, où le décalage horaire est de moins six heures, Greg Van Avermaet a retrouvé le Québec où il se sent comme chez lui. 

« Dès mes premières courses ici, cela m’a plu, ce sont vraiment des classiques qui me conviennent », a commenté le champion olympique dans une conférence de presse. « Je viens désormais chaque année. A chaque fois j’obtiens un résultat, avec des podiums (deux fois deuxième et une fois troisième à Québec) et une victoire l’an passé à Montréal. Je m’y livre toujours à fond et j’espère que cela me réussira à nouveau cette année. Même si la concurrence est une nouvelle fois relevée. »

Ces deux épreuves sont en World Tour et pourraient lui permettre d’augmenter son avance au classement mondial. « C’est agréable d’être en tête du World Tour et du classement UCI, mais le principal, cela reste de gagner les courses », poursuit Greg Van Avermaet, qui se sent en forme. « J’ai eu un printemps fantastique, mais je me sens toujours bien actuellement, et j’espère en profiter ces prochaines semaines. Au Canada. Ou au Championnat du Monde. »