Cyclisme

Le champion olympique aura une arrivée taillée pour lui, ce vendredi, au sommet de la côte de Ilkley.

Des rangées de spectateurs, et des sourires sur tous les visages. Il y a un parfum de Tour de France sur ce Tour de Yorkshire. Il y avait beaucoup de monde ce jeudi et ce vendredi sur l’épreuve anglaise, dont l’intérêt ne diminue pas au niveau du public pour sa quatrième édition. Ce qui a à nouveau surpris Greg Avermaet. « C’est incroyable de voir autant de monde pour assister à la course alors que nous sommes en semaine : personne ne travaille ici », a-t-il plaisanté sur le podium de présentation des coureurs, à Beverley. « J’ai déjà roulé au Yorkshire. Lors du Tour de France qui était parti d’ici et sur ce Tour du Yorkshire, et j’avais déjà été marqué par la foule et l’enthousiasme pour le vélo, ici, en Angleterre. »

Le champion olympique espère également avoir un souvenir de victoire sur la course britannique. Il aura une belle opportunité ce vendredi, avec une arrivée au sommet d’une côte de deux kilomètres, à 8,2%, à Ilkley.