Cyclisme

Victor Campenaerts veut tout donner jeudi à Anzegem pour reconquérir la tunique nationale de contre-la-montre. Deuxième l'an dernier à Chimay derrière Yves Lampaert, le coureur de Lotto-Soudal estime qu'il est le meilleur spécialiste du moment en Belgique dans l'exercice chronométré.

Champion d'Europe en titre de contre-la-montre, Victor Campenaerts entend reconquérir son titre perdu l'an dernier à Chimay pour 7 secondes, après une chute en pleine course.

"Je sens que je suis le meilleur spécialiste de contre-la-montre en Belgique et je voudrais confirmer ce statut avec le maillot de champion national", a indiqué le Victor Campenaerts. "L'an dernier à Chimay, j'étais passé tout près du doublé, à cause d'une chute. Mais mon titre européen, quelques semaines plus tard, m'avait fait oublier la déception. Je vais tout donner pour mettre à profit cette deuxième chance. La victoire est donc la seule chose qui compte pour moi".

Le coureur de Lotto-Soudal a planifié une sortie de deux heures derrière moto mercredi et il reconnaîtra encore le parcours national de Anzegem le matin de l'épreuve. "J'ai entendu que le parcours de Anzegem est rapide, même s'il comprend quelques parties plus compliquées en faux plat, ce qui me convient. Le parcours sera donc assez dur et l'aérodynamisme et le poids joueront un rôle. Je pèse, par exemple, un peu moins de 10 kilos de moins qu'Yves Lampaert (champion sortant, ndlr) et ça ne sera certainement pas un désavantage pour moi sur ce parcours".

Victor Campenaerts est sorti en bonne forme du Critérium du Dauphiné. "Je me sens en top-condition et j'ai une grande envie de tout donner jeudi. Yves Lampaert sera à nouveau mon plus grand adversaire et je pense que le championnat sera aussi stressant que les deux dernières années".

L'équipe Lotto-Soudal alignera également jeudi Frederik Frison et Thomas De Gendt, qui a déjà terminé 4 fois dans le top-5 national.