Cyclisme Pour Marc Sergeant, la saison de ses troupes a manqué de régularité.

Clôturée mardi par la victoire finale de Tim Wellens sur le Tour de Guangxi, la saison 2017 de la formation Lotto-Soudal aura ressemblé à un ascenseur émotionnel supersonique. D’un début de saison en boulet de canon à une campagne des classiques et un Tour de France difficiles, les troupes de Marc Sergeant sont parfois passées du grenier à la cave. Analyse d’une campagne riche en émotions avec le manager brabançon.

Marc Sergeant, le bilan de la saison 2017 de votre équipe fait-il de vous un manager heureux ?

(...)

Comment vous expliquez-vous ce long passage à vide ?

(...)