Cyclisme

Alejandro Valverde a remporté, en costaud, la 2e étape du 73e Tour d'Espagne cycliste, dimanche après 163,5 kilomètres de course entre Marbella et la montée vers le Caminito del Rey.

Dans un final taillé pour les puncheurs, l'Espagnol a devancé le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) dans un sprint à deux alors que Laurens De Plus (Quick-Step Floors) terminait 3e quelques mètres derrière. Le Polonais a dépossédé l'Australien Rohan Dennis (BMC) de son maillot rouge de leader au général. Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a fait, comme souvent, partie de l'échappée de la journée lors de cette première étape en ligne après le contre-la-montre individuel de samedi à Malaga. En compagnie des Français Alexis Gougeard (AG2R) et Pierre Rolland (EF Education First) ainsi que des Espagnols Hectof Saez (Euskadi), Luis Angel Maté (Cofidis), Jonathan Lastra (Caja Rural) et Pablo Torres (Burgos), De Gendt a compté près de 3:30 d'avance sur le peloton avant de lâcher prise à 60 km de la ligne.

Rolland, dernier fuyard, a été repris à 17 km de l'arrivée sous l'impulsion de l'équipe Sky. Contrôlant la course en imprimant un rythme effréné en tête, l'équipe de Kwiatkowski a prévenu toutes tentatives de fuites.

Laurens De Plus a ensuite tenté sa chance peu avant la flamme rouge. Profitant d'un temps mort dans le peloton pour accroître son avance, le Belge de 22 ans a finalement été repris par le duo Valverde-Kwiatkowski. Plus véloce dans les derniers mètres, l'Espagnol a décroché la 120e victoire de sa carrière, la 12e de sa saison. C'est également le 10e succès d'étape sur la Vuelta pour El Imbatido.

A noter que l'Australien Richie Porte (BMC), le Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe), l'Espagnol Gorka Izagirre (Bahrain-Merida) et l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) ont tous perdu du temps. Rohan Dennis, lâché, a donc abandonné donc sa tenue rouge du leader du général au profit de 'Kwiatko'.

Lundi, la troisième étape offrira un profil varié au peloton. Une ascension de première catégorie est placée après 25 kilomètres de course mais l'étape, longue de 178,2 km entre Mijas et Alhaurín de la Torre, pourrait convenir aux sprinteurs.