Cyclisme

L'Espagnol Alejandro Valverde a remporté la 8e étape du 73e Tour d'Espagne cycliste (WorldTour), longue de 195,1 km entre Linares et Almadén (Castille-La Manche) samedi. 

Le vétéran de l'équipe Movistar s'est montré le plus véloce lors d'un sprint en côte et a devancé de justesse le champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et le Néerlandais Danny Van Poppel (Team LottoNL-Jumbo). Le Français Rudy Molard (Groupama-FDJ) conserve son maillot rouge de leader.

Il s'agit de la deuxième victoire d'étape de Valverde lors de cette Vuelta après son succès au Caminito del Rey lors de la deuxième étape. À 38 ans, Valverde enlève un 11e bouquet sur le Tour d'Espagne, et décroche le 121e succès de son palmarès.

Le Murcien qui conforte son maillot vert du classement par points empoche en outre dix nouvelles secondes de bonification pour revenir à 37 secondes du leader Rudy Molard au classement général.

Le peloton n'a trouvé qu'une seule ascension répertoriée sur son parcours, l'Alto de Espenares (Cat.3; 10,3 km à 3,4%) samedi. Un sommet situé à 113 km de l'arrivée et franchi à un rythme modéré avant une accélération pour ramener à raison les trois échappés qui ont tenté leur chance lors de cette huitième étape.

Les Espagnols Jorge Cubero (Burgos-BH) et Hector Saez (Euskadi-Murias) et le Portugais Tiago Machado (Katusha-Alpecin), enfuis dès le départ, ont ainsi été repris à huit kilomètres du terme.

Les équipes de sprinters ont ensuite préparé le terrain pour leurs leaders mais le final s'est révélé trop pentu pour les roues rapides du peloton telles qu'Elia Viviani ou Nacer Bouhanni. C'est donc Alejandro Valverde qui émergé dans les 200 derniers mètres pour coiffer Peter Sagan sur le fil.

Cette huitième étape a vu le Néerlandais Maurits Lammertink (Katusha Alpecin) abandonner suite à des douleurs abdominales.

Dimanche, la neuvième étape promet de la bagarre entre les prétendants à la victoire finale de la Vuelta.

Les 200,8 km entre Talavera de la Reina et La Covatilla sont en effet semés d'embûches.

Après le Puerto de Picos (Cat. 1), L'Alto de Gredos (Cat.3) et le Puerto de Peña Negra (Cat. 2) en début d'étape, les grimpeurs seront amenés à s'expliquer sur les pentes de l'Alto de la Covatilla (Hors-catégorie, 9,8 km à 7,1%) à près de 2.000 mètres d'altitude.

Les ténors vont pouvoir s'expliquer et Valverde semble favori pour se parer de rouge.

Cette étape montagneuse clôturera la première semaine de course et mènera les coureurs vers le premier jours de repos de cette Vuelta.