Cyclisme Ce n’est pas encore terminé pour le peloton : il reste encore plusieurs courses.

D’habitude, à cette époque, c’était fini. Ou presque. Ces dernières années, une fois que le Tour de Lombardie et Paris-Tours étaient passés, il ne restait plus que quelques rendez-vous, plus que quelques courses sur route. Les routiers s’apprêtaient à partir en vacances, relayés, au niveau de l’actualité, par les cyclocrossmen. Si ces derniers sont déjà sur le front depuis un bon mois, une partie des routiers ne peut pas encore pendre le vélo au clou pour cette année. Car, internationalisation oblige, la saison joue les rallonges.

Alors que ce mardi était habituellement consacré à la course de Putte-Kapellen, l’épreuve de clôture en Belgique, celle-ci est reculée d’une semaine. La raison ? Ses organisateurs avaient décidé d’arrêter. Avant de trouver une solution pour mettre sur pied leur épreuve et de revenir au calendrier. Mais leur date avait entre-temps été prise par Laurent Mars et son équipe d’organisateurs pour la Famenne Ardenne Classic, une nouvelle épreuve pro en Wallonie qui a lieu mercredi et que nous ne pouvons que saluer. Putte-Kapellen aura donc lieu mardi prochain, le 17 octobre.

Mais la saison se prolonge aussi aux quatre coins du monde. Avec le Tour de Turquie, qui n’a plus lieu dans la foulée des classiques du printemps. Pour sa première année au statut World Tour, il débute ce mardi. Faute de place dans le calendrier World Tour à la fin du printemps, avec la concurrence du Tour de Romandie, qui dispose de ce statut depuis longtemps, mais aussi (et surtout) à cause des tensions qui ont secoué la Turquie ces derniers mois, l’épreuve a été reportée à cette semaine. Un déplacement provisoire, selon l’Union Cycliste Internationale.

Mais qui n’a pas convaincu les équipes du World Tour. Seules quatre d’entre elles ont fait le déplacement : Astana, Bora, Trek-Segafredo (avec Edward Theuns) et UAE Emirates, avec Diego Ulissi, la tête d’affiche et le favori de l’épreuve, qui y glanera sans doute de précieux points World Tour sur cette course à laquelle participent également les WB-Veranclassic-Aqua Protect.

Ce Tour de Turquie ne clôturera pas la saison européenne, puisque Putte-Kapellen va avoir cet honneur (ce ne sera plus le Chrono des Nations, qui a lieu dimanche). Le World Tour, lui, se terminera en Chine, avec le Tour du Guangxi, du 19 au 24 octobre. Avec un plateau bien plus garni que celui de Turquie, puisque 16 équipes World Tour y seront.