Cyclisme

TOURS Roelandts, Boonen, Hushovd, Gardeyn ou Dumoulin. Cinq coureurs du palmarès des dix dernières années de Paris-Tours Espoirs, que Romain Zingle a été tout près de rejoindre, dimanche. Le coureur de Macon a terminé 2e, après avoir dynamité le peloton dans la foulée de la côte du Crochu. "Le Français Bonnafond (futur AG2R) a accéléré et j'ai attaqué sur le faux-plat suivant" , explique le coureur de Groupegobert.com. Ce qui a lancé l'échappée décisive. "Malheureusement, j'ai réagi un peu trop tard par rapport à Gallopin pour le sprint . C'est dommage, car il n'est pas un pur sprinter. Je pense avoir confirmé à Tours ma place en équipe nationale. Je suis déçu de ne pas en avoir pu accrocher une belle cette saison." Il s'était classé 2e de Liège-Bastogne-Liège Espoir et du Circuit de Wallonie.



© La Dernière Heure 2008