Abbas Bayat et Dennis van Wijk sont-ils compatibles ?

Manu Salvé Publié le - Mis à jour le

Édito

Contre-attaque : notre point de vue foot du lundi à partager... ou pas !


BRUXELLES Samedi soir, Mons a enterré van Wijk de manière éloquente... Outre le réveil tonitruant des Dragons ayant débouché sur leur première victoire de 2012, on avait noté un pied de nez d'envergure fait à Dennis au coup d'envoi avec cette double titularisation de Nicaise et Van Imschoot, qui étaient ses principaux ennemis au sein du noyau montois. Le Néerlandais a dû s'étrangler au surplus en constatant que le néo-consultant de la RTBF était en prime promu capitaine...

Mais l'ex-entraîneur de l'Albert n'aura pas mis beaucoup de temps à rebondir puisque, sauf surprise de dernière minute, il sera intronisé à Charleroi aujourd'hui, une semaine après avoir été officiellement licencié au Tondreau. Hier, il était déjà présent à Alost, en tribune, afin de suivre les Zèbres... Et en soirée, la RTBF annonçait sur son site Internet que l'affaire était conclue ! "On annoncera quelque chose ce lundi", nous confiait Abbas Bayat dans la foulée.

Alors, van Wijk à Charleroi, est-ce le bon choix alors que Balog a été viré après avoir pris 41 points sur 51 et que le duo Notaro-Chteline vient de signer un 6 sur 6 en plaçant au passage pour la première fois de la saison le Sporting en tête de la D2 à la faveur d'un nombre de victoires plus élevé que celui d'Eupen ?

Pour côtoyer le président du Sporting depuis son arrivée au Mambourg et le technicien néerlandais depuis de longs mois, la première question qui me vient inévitablement à 'esprit est la suivante : à quand le premier accrochage entre ces deux-là ? En effet, point n'est besoin de rappeler les méthodes de gestion à tout le moins autoritaires et interventionnistes de l'homme d'affaires... Quant à van Wijk, il ne transige absolument jamais sur ses idées et ses principes et se veut, lui aussi, omniscient. A Mons, Leone, Lommers, Mbuyu et bien d'autres peuvent en témoigner !

A moins que le patron des Zèbres ne vienne de décider subitement de changer son fusil d'épaule et de laisser les pleins pouvoirs sportifs à quelqu'un et/ou que Dennis soit enclin à appliquer l'une ou l'autre "suggestion", tactique ou autre, de son employeur, ce mariage annoncé entre le feu... et le feu risque bien de faire quelques étincelles à terme plus ou moins long et avec pour conséquences des dégâts plus ou moins importants ! Et vous, qu'en pensez-vous ? Votez !
Publicité clickBoxBanner