Formule 1

Les premiers essais libres en vue du GP d’Espagne de F1, cinquième manche du Championnat du Monde, ont eu lieu ce matin à Montmelo.

Et le premier enseignement de cette séance est que les choses ne s’arrangent pas pour McLaren-Honda puisque le héros local Fernando Alonso a vu son moteur V6 Turbo partir en fumée dès son tour d’installation, au grand dam des milliers d’aficionados venus le supporter. « On n’a pas la performance et le manque de fiabilité ralenti considérablement notre développement. C’est inacceptable pour un team de ce niveau, » a déclaré le double champion du monde dès lors devancé pour la première fois de la saison lors d’une séance d’essais par son équipier Stoffel Vandoorne. Crédite du 13ème chrono, à 2.8 du meilleur temps, le Belge a bouclé 24 tours sans problème. Miracle !

Devant, ce sont les Mercedes qui ont tiré les premières, Lewis Hamilton devançant son équipier Valtteri Bottas de 29 millièmes de seconde. Sur un programme différent, Ferrari pointait au 3ème rang à 0.935 avec Kimi Raikkonen précédant Sebastian Vettel. Vainqueur ici l’an dernier, Max Verstappen a signé le 5ème chrono à une grosse seconde des Benz.

La deuxième séance libre débutera à 14h. Avec un Fernando Alonso rageur. Mais pour combien de tours ? Vivement la récréation à Indianapolis pour l’Espagnol dont vous pourrez lire l’interview dans notre édition papier de ce samedi.