Formule 1

Première session encourageante pour le Belge tandis qu’Iceman bat déjà la pole position de l’an dernier.

La première séance de ce Grand Prix de Belgique 2017 a été dominée par Kimi Raïkkonen qui a réalisé le meilleur temps de la première session de roulage du week-end. Le Finlandais a réalisé son meilleur temps en 1 :45.502 et pulvérise déjà la pole position que Nico Rosberg avait réalisé l’an dernier en 1 :46.744. Le pilote Ferrari est à moins de 2 secondes du record absolu de la piste que Michael Schumacher avait signé lors de l’édition 2002 en 1 :43.726, à l’époque de l’ancien Bus Stop.

Iceman a précédé pour 53 millièmes de seconde la Mercedes pilotée par Lewis Hamilton. Le Britannique a réalisé son meilleur temps en pneus tendres tandis que Raïkkonen était en ultra-tendres. Troisième chrono pour le leader du championnat Sebastian Vettel (Ferrari) qui n’a concédé que 0.145 sur son équipier. Les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo complètent le Top 5 en accusant respectivement 0.800 et 0.850 de retard.

Pour sa première apparition à domicile, Stoffel Vandoorne a réalisé un début correct en réalisant le 10e chrono de la séance. Le pilote McLaren-Honda aura bouclé un total de 18 tours en pneus ultra-tendres et a concédé 2.363 sur le temps de référence. Il devance les Renault de Jolyon Palmer et Nico Hülkenberg ainsi que la voiture-sœur de son voisin de garage Fernando Alonso.

Cette première séance d’essais libres a été marquée par le crash de Felipe Massa au virage de Malmedy dès les premiers tours de piste. Le Brésilien a été victime d’une ruade de sa Williams et est allé percuter le mur. Valtteri Bottas, 6e de la séance, s’est également fait une frayeur en partant à la faute au Pif-Paf. Si l’aileron avant de sa Mercedes a souffert, il est néanmoins parvenu à regagner son stand.