Formule 1 Pour fêter les 25 ans du premier succès de son papa chez nous. Pour se préparer, Mick a testé la Benetton B194 mercredi dernier à Francorchamps.

Stand inaccessible mercredi dernier à Francorchamps où tournait en essais privés une Benetton-Ford B194, la Formule 1 au volant de laquelle Michael Schumacher a remporté, en 1994 , le premier de ses sept titres mondiaux mais aussi le GP de Belgique. Une F1 toute droit sortie du musée Michael Schumacher.

Toujours à l’affût des bons clichés, notre photographe a cependant débusqué le lièvre, le pilote se cachant derrière le casque noir n’étant autre que Mick, le fils de la star planétaire dont on ignore toujours l’exact état de santé plus de trois ans et demi après son tragique accident de ski. Un grand moment d’émotion sans doute pour le jeune pilote vu en lever de rideau des 24 Heures de Francorchamps au volant de sa Formule 3.

"Mon but est clairement d’accéder à la F1," avait-il déclaré lors d’une interview exclusive accordée à notre stagiaire Luna de Wilde. "Je ne pense qu’à cela." Mick n’était pas né quand son papa, "mon idole," a-t-il un jour confié à la presse, a décroché son premier titre avec Benetton il y a 23 ans. Gageons que ce test sur le légendaire tracé spadois lui a donné encore plus l’envie de succéder un jour à son père sur les Grands Prix.

Cet essai n’était en outre pas anodin : Mick Schumacher reprendra en effet le volant de cette Benetton F1 le dimanche 27 août, une bonne heure avant le départ du GP de Belgique de F1, juste après la parade des pilotes. Un moment intense pour fêter les vingt-cinq ans de la première victoire de Schumi, à Francorchamps, un an après ses débuts en F1 au pied levé chez nous sur la Jordan de Bertrand Gachot.

© LPR Photography
© LPR Photography
© LPR Photography
© LPR Photography