Formule 1

Contraint de changer pour la huitième fois de moteur, Stoffel Vandoorne sera pénalisé pour la sixième fois de la saison sur la grille de départ du GP des Etats-Unis de dimanche. 

Seuls certains éléments ayant dû être changés, le pilote McLaren n'écopera toutefois que d'un recul de cinq places. Pas de quoi gâcher son enthousiasme avant de découvrir le tracé d'Austin.

« Je suis venu un peu plus tôt ici pour découvrir la ville et je n'ai pas été déçu. Il y a pas mal de chouettes restaurants et c'est la première fois de la saison que je risque de repartir plus lourd dimanche que lorsque je suis arrivé, » sourit au micro de la RTBF notre compatriote gagnant clairement en confiance et en charisme. « Je n'ai encore jamais roulé ici mais le dessin du circuit, avec des enchaînements très rapides dans le premier secteur, devrait bien convenir à notre châssis. J'espère qu'on pourra se qualifier en milieu de grille et même si je serai ensuite rétrogradé la météo pourrait m'aider à regagner quelques places durant la course puisqu'on annonce de la pluie. »

A propos d'annonce, celle de la prolongation du contrat de Fernando n'était pas du tout une surprise pour le Belge. « Je le savais depuis un petit temps déjà. Je suis très content que Fernando reste. C'est bon pour le team d'avoir de la stabilité. On entretient une bonne relation ce qui est toujours mieux et puis il est toujours intéressant d'avoir comme équipier et première référence un double champion du monde. »