Formule 1

Sainz chez Renault et Gasly avec Toro Rosso dès la Malaisie selon les rumeurs.

Dans l'attente de la décision de McLaren concernant son motoriste pour 2018, certaines autres pièces du puzzle 2018 se mettraient en place plus vite que prévu.

Ainsi, selon le site Motor Sport, Robert Kubica aurait été récemment libéré de son contrat Renault courant jusqu'à fin d'année. Voilà qui met définitivement fin aux espoirs du Polonais de revenir en F1 dans son ancienne équipe. « Entre Robert et un jeune style Sainz ou Ocon, le choix est vite fait, » nous avait confié à Francorchamps Cyril Abiteboul. « Je vous rappelle qu'on cherche un pilote pour disputer le titre en 2020. »

Il ne reste donc plus que l'éventuelle piste Williams (pour remplacer Felipe Massa) pour « RK ».

Au sein du constructeur français, à défaut de pouvoir attirer Fernando Alonso ou Esteban Ocon (sous contrat pour trois ans avec Mercedes et Force India), on aurait porté son choix sur Carlos Sainz Jr pour remplacer Jolyon Palmer l'an prochain. Et l'échange pourrait avoir lieu plus tôt que prévu. On évoque le prochain GP de Malaisie, fin du mois. Pierre Gasly aurait d'ailleurs lâché le morceau à un collègue. Mais le Français a vite tenté de se rattraper en précisant sur Twitter « qu'il n'a jamais parlé de la Malaisie. »Le journaliste aurait fait une interprétation de ses propos. Se vérifiera-t-elle ? Réponse dans quinze jours au plus tard...

Par ailleurs, si Fernando Alonso est désormais pressenti pour rester chez McLaren, « peu importe notre motoriste » aurait-il récemment confié, ce sera vraisemblablement aussi le cas de Sergio Pérez chez Force India (Williams ne constituerait pas une meilleure option pour le Mexicain) et, par défaut de nouvelle pépite issue de la filière Red Bull, pour Daniil Kvyat chez Toro Rosso.

Enfin chez Sauber, on s'apprête à voir le futur champion de F2 Charles Leclerc prendre la place de Pascal Wehrlein aux côtés de Marcus Ericsson. Cinq séances libres du vendredi sont déjà au programme du Monégasque pour cette fin de saison.

Si Mercedes ne veut pas lâcher son ancien champion DTM, loin d'être étincelant cette saison, celui-ci pourrait se retrouver chez Williams même si Claire, la patronne désormais, dit plutôt chercher un pilote expérimenté et plus âgé pour épauler le jeune Lance Stroll et satisfaire son sponsor Martini.