GP d'Espagne: 31 personnes examinées après l'incendie chez Williams

Publié le - Mis à jour le

Formule 1 La Fédération internationale de l'automobile (FIA) va collaborer à l'enquête sur l'incendie du stand Williams, dimanche au Grand Prix d'Espagne de Formule 1, à la suite duquel 31 personnes ont dû être examinées, dont sept hospitalisées, a-t-elle indiqué lundi.

Sur les "31 personnes examinées par le personnel du Centre médical du circuit de Catalogne, toutes ont pu sortir sauf sept d'entre elles qui ont été conduites dans différents hôpitaux de la région où elles sont encore en traitement", a indiqué la FIA dans un communiqué, lundi matin.

"La FIA collabore de près avec les autorités dans l'enquête", précise le texte. Selon les premiers éléments récoltés par des journalistes sur place, le feu aurait pris au niveau d'une batterie de KERS, le système de récupération d'énergie cinétique au freinage, et à proximité d'un bidon d'essence.

Une épaisse fumée noire s'est alors dégagée du stand Williams après la course, au moment où toute l'équipe était en train de fêter la victoire du Vénézuélien Pastor Maldonado, envahissant le paddock où étaient installées toutes les écuries de Formule 1.

Pilotes, mécaniciens, techniciens et dirigeants ont alors quitté les lieux en urgence, pendant que d'autres essayaient en vain d'éteindre l'incendie, avec l'aide de membres d'autres écuries comme Caterham et Force India. Maldonado lui-même est sorti du stand en portant sur son dos son cousin Manuel, 12 ans, qui avait un pied dans le plâtre.

"Quatre collaborateurs de l'écurie ont été blessés et conduits au centre médical, trois reçoivent des soins dans des hôpitaux locaux pour leurs blessures, et le quatrième est sorti", a indiqué dans la soirée l'écurie Williams F1, après des premières nouvelles rassurantes données dans le paddock par Claire Williams, la fille de Sir Frank.

Un des mécaniciens a été transporté par hélicoptère dans un hôpital, victime de brûlures sérieuses, a indiqué la Province de Catalogne dans un communiqué, mais les journalistes présents à ce moment-là ont constaté que les blessés étaient partis en ambulance.

Le numéro 2 de l'écurie Force India, Bob Fearnley, a ensuite critiqué le personnel du circuit pour avoir été trop lent à réagir. "Il n'y a pas d'entraînement, pas de procédures. J'ai dû me battre pour arriver sur les lieux de l'incendie. Nous devons regarder sérieusement comment les gens sont entraînés sur les circuits", a-t-il estimé.

Maldonado a remporté dimanche à Barcelone, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 2e, et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus-Renault), 3e, la première victoire d'une Williams en Grand Prix depuis 2004 au Brésil, le week-end où le fondateur de l'écurie, Sir Frank Williams, fêtait son 70e anniversaire.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner