Formule 1

Achevée sous le soleil deux heures avant le début des qualifications, l’ultime séance d’essais libres a vu les deux Ferrari terminer en tête, Kimi Raikkonen précédant, comme depuis le début du week-end espagnol, son équipier Sebastian Vettel (+0.242). 

Avec un chrono de 2.20.214, le Finlandais a déjà battu de 1.8 la pole 2016 de la Mercedes de Lewis Hamilton (2.22.0). Troisième à 381 millièmes, le Britannique devra probablement compter sur son bouton magique et un boost de puissance en qualifications pour pouvoir lutter avec les pilotes de la Scuderia pour la pole.

Immobilisé dans son stand durant plus de la moitié de la séance, Valtteri Bottas a finalement pu décrocher le 4ème chrono juste devant les Red Bull-Renault de Max Verstappen et Daniel Ricciardo.

En milieu de peloton, Fernando Alonso a ravi son public en décrochant un dixième chrono plein d’espoirs, à 1.879 de la performance d’Iceman. Bien revenu après avoir raté la première session d’hier, le héros local peut-il se battre cet après-midi pour une place en Q3 ? Ce sera difficile mais apparemment pas impossible.

Sur son circuit, le « Matador » a devancé de 760 millièmes son équipier belge Stoffel Vandoorne ce qui est beaucoup pour deux pilotes censés rouler à armes égales. Il reste à espérer que l’écart soit nettement plus réduit en qualifications ou que « Stof » (19ème il a juste devancé Pascal Wehrlein) puisse apporter une explication technique à cette trop grande différence.