Formule 1 Contrairement à ce qu’annonçait la météo, la deuxième séance d’essais libres disputée cet après-midi en vue du GP d’Italie à Monza n’a pas été perturbée par la pluie. 

Après Lewis Hamilton ce matin, c’est Valtteri Bottas, dont l’avenir est toujours incertain (il devrait résigner pour 2018 mais Mercedes souhaite laisser la porte ouverte à… Max Verstappen éventuellement), qui a été crédité du meilleur chrono en 1.21.406. 

Le Finlandais a devancé son équipier britannique de 56 millièmes seulement et la Ferrari du leader du championnat du monde Sebastian Vettel de 14 centièmes à peine. La lutte pour la pole entre Mercedes et Ferrari (avec Raikkonen 4ème à 39 centièmes) s’annonce très serrée. Max Verstappen sur la première Red Bull-Renault pointe à une seconde devant Daniel Ricciardo et une demie seconde seulement devant… 

Stoffel Vandoorne! Séparés par 21 millièmes à l’avantage du Belge face à la référence Alonso, les deux pilotes McLaren-Honda se sont tirés durant la séance, chacun profitant à son tour de l’aspiration de l’autre, pour devancer les meilleurs clients de Mercedes à savoir la Force India d’Esteban Ocon et la Williams de Felipe Massa. Une performance tout de même étonnante des MCL32 sur un circuit où la puissance et la vitesse de pointe sont déterminantes. Et tout cela sans quasi la moindre évolution du moteur Honda. Allez y comprendre quelque chose. On attend avec impatience les commentaires de notre brillant compatriote.