Formule 1 Les derniers jours ont été fertiles en négociations en tous genres dans les coulisses de la F1.

A la base, il était prévu que Pierre Gasly, dernier champion de GP2 et actuellement 2ème du championnat de Super Formula, soit évalué en cette fin de saison en F1 en remplacement de Carlos Sainz Jr que Renault espérait pouvoir acquérir plus tôt. Seulement voilà, papa Palmer s’étant visiblement montré trop gourmand (il réclamait visiblement 7 millions pour que son fils Jolyon renonce aux six dernières courses), le fils du Matador restera chez Toro Rosso jusqu’à fin 2017. Et c’est finalement Daniil Kvyat, déjà rétrogradé de chez Red Bull et en balance faute de résultats, qui devra laisser sa place et cela dès ce week-end à Sepang où il sera remplacé par l’espoir français a révélé le site Motorsport.com. 

Sa stupide sortie à Singapour a été la goutte d’eau de trop dans un océan de déception puisque le Russe n’a ramené que 4 points en 14 GP cette saison, soit dix fois moins que son équipier. On ignore encore si Kvyat reviendra pour une ou plusieurs courses (apparemment Gasly manquerait le GP des USA pour défendre ses chances d’être titré au Japon) cette année et surtout s’il fera encore partie de l’équipe en 2018. Sa seule chance est qu’il représente un pays et un marché importants pour Red Bull et surtout que personne ne soit prêt dans la filière à prendre sa relève. Pierre Gasly réussira-t-il à convaincre qu’il mérite de rester en 2018? Toro Rosso pourrait-il chercher un pilote hors filière pour éventuellement épauler le Français l’an prochain? Autant de questions auxquelles on devrait apporter des réponses dans les semaines voire mois qui viennent.