Formule 1

Neuvième sur la grille de départ, juste derrière son équipier Fernando Alonso, notre compatriote espère marquer des points.

Cinquième aux derniers essais libres de ce matin, quatrième en Q1 puis sixième en Q2, Stoffel Vandoorne n’était pas totalement satisfait de sa 9ème place à l’issue des qualifications: "On est bien dans le coup ici depuis le début du week-end et on s’attendait à placer les deux voitures dans le Top 10," a commenté Stoffel après la séance.

"Je suis raisonnablement heureux avec ce résultat. Disons qu’on était super bien en Q1 et en Q2 mais qu’il a manqué un petit quelque chose en Q3 où je n’ai pas pu améliorer mon chrono." Le pilote McLaren-Honda a même été un gros dixièmes moins vite, échouant finalement à deux dixièmes de sa référence espagnole. "On est plus ou moins à notre place. Notre rythme de course est bon et j’espère que l’on pourra scorer dimanche avec les deux autos."

Signalons tout de même que s’il pointait à moins de 9 dixièmes du meilleur temps en Q2, Stoffel a finalement rendu près de deux secondes à la Ferrari de Sebastian Vettel. "Contrairement à la plupart de nos concurrents, nous n’avons pas de super boost de puissance lors de la dernière phase des qualifications", a déjà répété à maintes reprises Vandoorne qui doit voir avec plaisir que deux moteurs Renault talonnent la Ferrari en pole et devancent les Mercedes.