Formule 1

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Formule 1 de Malaisie, 15e manche de la saison, dimanche, sur le circuit de Sepang. Verstappen, qui fêtait son anniversaire samedi, s'est imposé devant le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), leader du championnat, et son équipier australien Daniel Ricciardo. L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), parti de la dernière position, a terminé quatrième. Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda) s'est classé septième.

Après le problème au turbo rencontré par Sebastian Vettel en qualifications, qui a contraint le pilote allemand à partir de la dernière position, un autre coup du sort frappait Ferrari: le Finlandais Kimi Räikkönen, 2e sur la grille, abandonnait avant même le départ. Ses mécaniciens ont détecté un problème lors du tour de sortie des stands.

Parti en pole, le leader du championnat Lewis Hamilton avait l'occasion de prendre le large sur Vettel. Le Britannique partait bien, mais au quatrième tour, il était dépassé par Max Verstappen. Le jeune Néerlandais creusait rapidement l'écart et entamait un solo en tête de la course.

Hamilton gérait quant à lui sa deuxième position. Son rival pour le titre, Vettel, effectuait une remontée spectaculaire qui le menait jusqu'à la quatrième place.

Devant, Verstappen n'était jamais inquiété. A 20 ans, le Néerlandais, né à Hasselt, s'adjuge le deuxième Grand Prix de sa carrière, après son succès en Espagne en 2015. Il devance à l'arrivée Hamilton et Ricciardo. Malgré sa belle remontée, Vettel échouait au pied du podium. Stoffel Vandoorne a franchi la ligne en septième position, place qu'il occupait sur la grille de départ. Notre compatriote avait terminé dixième en Hongrie et septième à Singapour. Vandoorne termine devant son équipier, Fernando Alonso, onzième.

Au championnat, Hamilton grappille 6 points de plus sur Vettel. Le Britannique totalise 281 points, Vettel (247), suit à 34 longueurs. Vandoorne compte 13 unités.

Il reste cinq Grand Prix à disputer cette saison. Le prochain aura lieu au Japon le 8 octobre.

Verstappen : "La voiture était fantastique"

"La voiture était fantastique" a expliqué le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) après sa victoire au Grand Prix de Malaisie dimanche, un deuxième succès en carrière obtenu au lendemain de son 20e anniversaire.

Comment avez-vous construit votre victoire ?

"Dès le départ, la voiture marchait bien et je voyais que Lewis avait du mal à l'accélération et avait moins d'adhérence que moi. Evidemment il a plus à perdre que moi au championnat, donc j'ai tout fait pour me rapprocher de lui et je l'ai passé dans le virage N.1. Après cela j'ai pu faire ma propre course. La voiture était fantastique, avec beaucoup de vitesse. Si j'avais besoin d'accélérer, je le faisais. C'était une course très dure, et c'est incroyable d'avoir réussi à la gagner".

Que représente ce deuxième succès dans votre carrière ?

"Cette victoire arrive à un très bon moment, après la saison que j'ai vécue jusqu'à présent, avec tous ces abandons, donc j'étais très heureux quand j'ai franchi la ligne. En plus, je ne sentais pas très bien cette semaine, je suis ravi de m'être accroché. Dans ma carrière, j'ai pu compter sur le soutien de mon père et évidemment j'ai eu la chance de recevoir beaucoup d'aide de Red Bull. Ce sont des choses qui comptent".

Pensez-vous que les Red Bull seront candidates à la victoire sur toutes les courses d'ici la fin de saison ?

"Je l'espère. Je ne m'attendais pas à gagner ici et à être plus rapide que les Mercedes, mais je pense qu'on a été constants tout le week-end. Bien sûr, je crois toujours que cela sera un peu compliqué d'être devant eux en qualifications, mais on sait désormais que notre voiture s'est un peu améliorée en course, donc on espère que cela se verra positivement lors des prochains Grand Prix. Chaque week-end, il faut de toute façon effectuer les meilleurs réglages possibles pour prétendre à la victoire. On ne peut jamais être sûr à 100% qu'on sera rapide".