Formule 1

Trois GP, deux départs et une seule arrivée, bon dernier à Melbourne, tel est actuellement le maigre butin de Stoffel Vandoorne au volant de sa MCL32, une Orange visiblement pas très pressée. C’est pire encore pour Fernando Alonso avec trois abandons consécutifs. L’Espagnol a d’ailleurs bien compris que la lueur n’était pas encore au bout du tunnel de Monaco. Il a donc décidé de relever le défi d’Indianapolis le même week-end que le GP le plus important de la saison. Celui où la puissance moteur est la moins importante. Voilà qui en dit long sur l’incapacité de Honda à redresser la barre dans un délai moyennement court…

"Bien sûr, cette situation est frustrante", admet le remplaçant de Ron Dennis à la tête de McLaren F1, Zak Brown. "Certaines choses se réparent plus vite que d’autres et les groupes propulseurs n’en font, hélas, pas partie. Le reste de la saison s’annonce bel et bien difficile. Nous travaillons d’arrache-pied pour progresser d’une course à l’autre mais vu le déficit de départ, tout le développement du monde ne peut faire des miracles du jour au lendemain. Je demande donc juste à nos fans d’être patients."

Cela fait tout de même déjà quelques années qu’ils attendent de retrouver une McLaren compétitive…

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.