Formule 1

Le team Mercedes a demandé à son pilote finlandais Valtteri Bottas de laisser passer son équipier Lewis Hamilton afin de mener la poursuite derrière la Ferrari de l'Allemand Sebastian Vettel, dimanche lors du GP de Barheïn de Formule 1. 

"Merci à Valtteri d'avoir été un gentleman pour la circonstance", a délcaré Hamilton qui a fini 2e devant son coéquipier à l'arrivée.

Mercedes n'est pas coutumier du fait et n'a jamais procédé de la sorte lors des duels entre Hamilton et Rosberg les années précédentes.

"Nous essayons de ne pas interférer dans la course mais parfois il faut choisir entre perdre une course et donner une directive qui peut ne pas être favorable à un des pilotes mais qui peut offrir la victoire", a convenu Toto Wolff le patron de Mercedes.

"C'est la pire chose que l'on peut entendre en tant que pilote, mais je l'ai accepté parce que je savais que je pouvais potentiellement aider l'équipe", a avoué Bottas aux prises avec des problèmes de pression de pneus qui l'empêchaient de mener une poursuite efficace derrière Vettel.