Raikkonen veut imiter Senna à Spa

Olivier de Wilde Publié le - Mis à jour le

Formule 1

Le Finlandais espère passer la cinquième, comme Ayrton, dernier lauréat en Lotus

Cinquième du Championnat du Monde, à 48 unités du leader Alonso, Kimi Raikkonen a d’ores et déjà réussi son retour au sein de l’écurie Lotus-Renault. Mais Iceman en veut plus. Déjà passé très près de la victoire à au moins deux reprises, le Finlandais espère devenir le premier pilote à imposer une Lotus depuis Ayrton Senna à Detroit en 1987. Pourquoi pas dès ce dimanche sur son circuit fétiche, là où il a déjà gagné quatre fois, la dernière en 2009 sur Ferrari, son 18e et ultime succès en F1?

“C’est toujours super de venir courir à Spa” , se réjouit Kimi. “C’est mon tracé préféré. Je l’ai adoré dès que j’y ai effectué mes premiers tours de roues en 2000 en Formula Renault. Je n’ai que des bons souvenirs ici. Nulle part ailleurs, vous ne pouvez éprouver de telles sensations. C’est génial de courir avec des F1 aussi modernes sur un circuit aussi empreint de tradition.”

Lauréat en Ardenne en 2004, 2005, 2007 et 2009, le pilote Lotus, deuxième du dernier GP de Hongrie, rêve bien sûr de monter à nouveau sur la plus haute marche dimanche devant sa maman louant traditionnellement une maison à Malmedy avec des amis de la famille. “Mon palmarès ici ne va pas m’aider pour la course même s’il y a des circuits où vous connaissez généralement plus de réussite que sur d’autres. Bien sûr que je veux gagner. Cela devient décevant de passer à chaque fois si près de la 1re place. On doit franchir un dernier cap. L’équipe et moi sommes très motivés pour cela. Mais si nous n’y arrivons pas ce week-end, nous essayerons encore le suivant. Cela fait assez longtemps que je pratique ce métier pour ne pas m’inquiéter outre mesure de ces choses-là.”

L’important pour les Noir et Or, troisièmes du Championnat constructeurs à une unité seulement de McLaren, est de continuer à progresser. “Nous étrennerons encore quelques évolutions ici”, confie le Nordique (on parle du double DRS copié sur Mercedes et qui pourrait constituer un précieux atout dans les longues lignes droites des deux prochains GP). “La clé pourrait être la qualification. Une bonne place sur la grille est extrêmement importante même si on peut dépasser assez facilement à Spa. Le tour est long. Il faudra trouver le bon rythme et le bon compromis aérodynamique lors des essais libres.”

Chaque tour de préparation comptera. Voilà pourquoi Jérôme D’Ambrosio devra encore rester sur le banc des réservistes. Encore en lice pour les deux titres mondiaux, son équipe joue trop gros.

Kimi Raikkonen n’a en tout cas pas encore renoncé à une deuxième couronne. À neuf courses de la fin de saison, l’ex-pilote WRC compte moins de deux victoires de retard sur le leader.

Or en 2008, il en comptait presque trois à trois GP du terme et a tout de même réussi à tresser les lauriers. “À partir de maintenant, chaque GP est important. Le but est de marquer à chaque fois plus de points que les gars devant moi. Ici, ils sont encore quatre. L’équipe se donne à 100 % pour remporter son premier GP 2012. Je vais en faire de même. Francorchamps est un cadre qui incite les meilleurs à se dépasser, où le pilote peut plus faire la différence.”

Une raison de plus pour que Raikko ait envie de passer la cinquième ici et de rejoindre ainsi au palmarès un certain… Ayrton Senna, vainqueur à cinq reprises à Spa entre 1985 et 1991, la première aux commandes d’une… Lotus-Renault noir et or !



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner