Formule 1

Le Belge a été bouté hors de la Q3 dans les tous derniers instants par son équipier Fernando Alonso.

S'il a longtemps espéré se hisser en troisième partie de qualifications, Stoffel Vandoorne a dû finalement se contenter du onzième chrono après avoir été battu en toute fin de séance par Fernando Alonso. Le Belge s'élancera néanmoins depuis la neuvième position puisque son équipier espagnol a écopé d'une pénalité de 35 places suite à un changement de power unit, sans oublier les 5 places de pénalité infligées à Kimi Raïkkonen pour changement de boîte de vitesses.

"Ce n'est presque pas plus mal de ne pas être monté en troisième partie de qualifications", souligne Stoffel. "Je pourrai chausser des nouveaux pneus demain pour la course. Sachant que je prendrai la place de Fernando et de Kimi demain sur la grille, c'est quasiment le scénario idéal pour moi."

Mais le Coutraisien est conscient que la concurrence sera féroce en milieu de grille pendant la course. "Définir la position que nous viserons pendant le Grand Prix est très difficile.", ajoute Stoffy. "Quand on voit les chronos des différents pilotes en Q2, tout le monde est dans un mouchoir de poche. Il faudra voir quel rythme nous pourrons adopter en course demain. Vu que je partirai neuvième, il faudra voir ce que nous serons en mesure de faire."