Formule 1

Le Belge a signé le meilleur résultat de sa carrière en F1.

Neuvième sur la grille de départ, Stoffel Vandoorne n’a pas nécessairement fait le meilleur choix en optant pour les pneus pour grosse pluie au départ. Les intermédiaires se sont vite avérés plus efficaces. Mais le Belge a joué la carte de la prudence et cela a payé avec une belle 7ème place à l’arrivée, son meilleur résultat en F1 après les deux dixièmes rangs de Bahreïn l’an dernier et Budapest cette année.

"C’était très excitant au départ" expliquait-il. "Singapour est déjà un tracé difficile mais sur le mouillé, de nuit, c’était une expérience nouvelle pour tout le monde. L’objectif principal était de rester sur la piste car la moindre erreur et c’était le mur. A l’extinction des feux, j’ai d’abord dû quitter la piste pour éviter les débris suite au crash devant. C’est dommage car j’ai perdu quelques places là. 

Au début ce n’était pas facile. J’ai profité d’une voiture de sécurité pour chausser les pneus intermédiaires. Carlos Sainz en a profité pour me doubler." La stratégie ne nous a, une fois encore, pas semblé optimale. Et le 2ème pitstop a duré un peu trop longtemps. « Je suis ressorti juste derrière Jolyon Palmer alors que j’aurais normalement pu le doubler. Je l’ai attaqué à l’épingle mais c’était encore humide hors trajectoire et le pilote Renault a réussi à me recroiser. Je crois qu’on aurait pu au mieux terminer sixième mais je suis tout de même content avec ce résultat et les six points ramenés aujourd’hui. J’espère que l’on pourra bientôt viser plus haut." 

Contraint à l’abandon au 9ème tour après avoir été touché au départ alors qu’il virait en 3ème position, Fernando Alonso estimait pour sa part qu’un podium était jouable ce dimanche pour McLaren. Son compatriote Carlos Sainz Jr, dixième à l’issue d'un premier tour chaotique n’en était en tout cas pas loin en terminant en quatrième position sur sa Toro Rosso.