Formule 1 Récit d’un jeudi chargé pour un Grand Prix pas comme les autres pour Stoffel.

10h30-12h30

La journée démarre fort pour Stoffel Vandoorne, qui est réquisitionné pour le tournage d’un film promotionnel. À l’occasion de son épreuve à domicile, le pilote McLaren-Honda est réuni avec une autre icône du monde sportif belge en la personne de Tom Boonen. Le champion 2015 de GP2 et notre champion cycliste ont eu de la matière à débattre pendant ces deux heures de temps à leur disposition puisque Boonen sort d’une participation laborieuse aux dernières 24 heures de Zolder sur une Ford Mustang V8.

13h-13h30

Après avoir pris congé de Tom Boonen, Stoffel se réfugie dans l’impressionnante hospitality du team McLaren. Il profite de ces 30 minutes pour dîner avec les différents ingénieurs officiant au sein de l’équipe basée à Woking. Le Courtraisien passe volontiers du temps avec les membres nippons qu’Honda a confiés à l’écurie britannique. Il faut admettre que notre représentant en Grands Prix est un grand amateur de la gastronomie japonaise. Sa saison d’exil en Super Formula en 2016 a dû le combler…

14h-15h

L’après-midi commence par une 1re séance de travail pour Vandoorne. Le Belge a un rendez-vous avec ses ingénieurs en vue du week-end qui s’annonce. Pour son Grand Prix à domicile, sa MCL32 sera équipée d’une version dite 3.6 du groupe propulseur fourni par Honda. Il disposera de facto d’une version plus récente que celui de Fernando Alonso. “Mais je ne fais pas office de cobaye”, explique Stoffel. “Il n’y a d’ailleurs aucune différence majeure entre mon moteur et celui de mon équipier.”

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.