Football

Pas moins de 120 personnes ont été interpellées dimanche à la suite de violences entre supporters du FC Brugeois et de l'Antwerp, a indiqué Renaat Landuyt, le bourgmestre de Bruges. Des dégâts matériels sont également à déplorer. Les violences ont éclaté dans une rue à proximité du stade, où un café bien connu de supporters brugeois est situé. Des provocations de supporters néerlandais sont à la base de la rixe, selon M. Landuyt.

Une voiture a été incendiée et une habitation privée a été endommagée, a encore indiqué le bourgmestre. Tout est revenu sous contrôle entre temps.

Quelque 800 agents de police avaient été mobilisés pour le match.