Football Avec son 4 sur 9 et un seul but marqué en Pro League, le Sporting fait comme en 97.

Malgré la victoire en Supercoupe, on peut qualifier le départ d’Anderlecht de poussif cette saison. Avec 4 points en trois matchs et, surtout, un seul but inscrit en Pro League, le Sporting ne bat pas encore ses records négatifs, mais n’en est pas très loin non plus.

Un bilan de 4/9 pour démarrer pour le championnat

Il faut remonter à la saison 1997-1998 pour trouver trace d’un plus mauvais début de saison à Anderlecht. En s’adaptant au système de points actuels, les Bruxellois n’avaient pris que 3 points sur 9 et n’avaient fini que 4es cette saison-là. À relativiser tout de même : en 1990, ils avaient aussi débuté par un 3/9, mais avaient été champions au bout du compte. En 1954, ils avaient même débuté par trois défaites de suite avant de, quand même, remporter le titre !

Un but lors des trois premiers matchs de championnat

Il faut remonter à 1997 (de nouveau) pour trouver un bilan si maigre. S’ils ne marquent pas dimanche contre Saint-Trond, les hommes de Weiler égaleront le record négatif de… 1929 (un but lors des quatre premières journées). Il faudra encore marquer au moins 40 buts cette saison pour éviter le record de 1921 (la première saison en D1 du club) où le Sporting n’avait marqué que 1,04 but en moyenne par match de championnat.