Football Grâce à ses internationaux à la Coupe du Monde, Anderlecht va percevoir 1,06 million d’euros. Au total, les clubs de Pro League empocheront 3,42 millions d’euros

La Pro League va toucher le jackpot. Avec l’augmentation des primes de dédommagement pour les clubs dont les joueurs participent à la Coupe du Monde (8.500 dollars, soit 7.300 euros, par jour et par joueur), les clubs belges vont empocher 3.416.400 euros. Du jamais vu.

Anderlecht est le principal bénéficiaire de cette énorme cagnotte. Les Mauves vont percevoir un peu moins de 1,06 million grâce aux quatre joueurs que le club a mis à disposition pour la Coupe du Monde.

Leander Dendoncker en est la plus grande source avec 46 jours de présence (les deux semaines avant le match d’ouverture plus l’intégralité du tournoi) et donc 335.800 euros. Isaac Kiese Thelin a également été loin et rapporte 284.700 euros. Avec Lukasz Teodorczyk et Kara et leurs 219.000 euros respectifs, Anderlecht a empoché plus d’un million.

Le joueur le plus rentable est Lovre Kalinic. Le gardien de La Gantoise, numéro 2 de la Croatie, ira au bout du tournoi. Il va rapporter 343.100 euros à son club. Les Buffalos peuvent aussi compter sur l’apport de Dylan Bronn (Tunisie) et José Luis Rodriguez et Ricardo Avila (Panama) pour atteindre 1,01 million d’euros.

Le Standard touchera un peu moins de 250.000 euros grâce au huitième de finale de Guillermo Ochoa. Charleroi, lui, ne touchera rien malgré la présence d’Ali Gholizadeh en tant que 24e homme. Le quart de finale de la Russie et donc de Vladimir Gabulov a rapporté 284.700 euros aux Blauw en Zwart.

D’autres clubs de Pro League touchent également une belle petite somme : 204.400 euros pour Genk (Vukovic, Australie), 197.100 € pour Ostende (Rezaiean, Iran), 204.400 € pour Lokeren (Skulason, Islande) et 219.000 € pour Eupen (Wagué, Sénégal).