Football 11 juillet 2010, Johannesburg. On joue la 116ème minute de cette finale sud-africaine lorsqu'Andrès Iniesta libère l'Espagne et provoque l'euphorie de tout un pays. Pourtant, le héros du soir, lui, ne garde pas que de bons souvenirs de cette domination sans partage sur la planète football.

En effet, le numéro 6 de la Roja a confié dans le cadre de l'émission "Chester" avoir souffert d'une grave dépression suite, notamment, au décès de son ami et attaquant de l'Espanyol Barcelone Dani Jarque.

La finale de Ligue des Champions remportée en 2009 avec le FC Barcelone, mais disputée blessé par Iniesta, marque également le début de cette période délicate. Par la suite, des blessures à répétitions l'ont poussé à demander l'aide de spécialistes pour se sortir de cette mauvaise passe.

Entre ces deux finales, le milieu de terrain a expliqué " avoir vécu les meilleures choses qui lui soit arrivées, mais c'était aussi une période très compliquée au niveau personnel".

Qui aurait pu croire que derrière un pareil succès se cachait une telle détresse ?