Football Le sélectionneur du Brésil dispose de sept joueurs du championnat anglais.

Cette saison, douze Brésiliens foulent les pelouses de Premier League, soit un peu moins que ces dernières années (14 en 2016, 2015, 2013 ; 15 en 2014, 2012, 2011). Pourtant, avec ses sept représentants (Jesus, Fernandinho, Danilo, Ederson, Coutinho, Firmino et Willian), le championnat d’Angleterre est celui qui fournit le plus de joueurs à la Seleçao (cinq en Ligue 1, quatre en Serie A, trois en Liga). Focus sur ces sept perles brésiliennes qui tenteront de faire trembler Wembley ce soir (21h).

Les Cidadaõs

Kevin De Bruyne et Vincent Kompany côtoient quatre membres de la Seleçao à Manchester City. Gabriel Jesus est certainement le plus talentueux du lot. L’attaquant de 20 ans (8 buts en 12 sélections) représente sans conteste l’avenir doré du Brésil. Depuis son arrivée en chez les Citizens en janvier 2017, Jesus ne cesse d’impressionner. En 27 apparitions sous le maillot des Skyblues, il possède déjà 16 réalisations et 6 assists. Sans compter qu’une fracture du métatarse l’avait écarté des terrains durant plus de deux mois au printemps dernier.

Fernandinho (32 ans) est l’un des joueurs les plus expérimentés du Brésil. Véritable pierre angulaire du système de Pep Guardiola à City, il est aussi l’un des rares Brésiliens avec ce profil de médian défensif capable de rapidement lancer les reconversions vers l’avant.

Danilo était quant à lui la surprise du chef face au Japon. Titulaire à la place de Dani Alvés, le back droit de 26 ans n’avait plus disputé la moindre rencontre avec la Seleçao depuis septembre 2015. Et il l’a bien fait avec une passe décisive pour son coéquiper de City Gabriel Jesus. Enfin, le portier Ederson, souvent titulaire cette saison à Manchester, n’est que le troisième choix de Tite entre les perches brésiliennes (derrière Cassio et Alisson). Il a fêté sa première cap le 11 octobre dernier face au Chili.

© BELGA

Le duo Reds

Philippe Coutinho et Roberto Firmino sont devenus presqu'aussi importants en sélection qu’à Liverpool. Avec Mané et Salah autour de lui, Firmino (7 buts, 4 assists) semblent pleinement épanoui cette saison en bord de Mersey. Sur les deux dernières saisons, l’attaquant a considérablement explosé en variant davantage son jeu. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 30 buts pour 26 passes décisives. Remplaçant contre le Japon vendredi, il pourrait sortir du banc ce soir pour tenter d'inscrie son sixième but sous la vareuse auriverde.

Coutinho, le Brésilien le mieux côté derrière Neymar (valeur estimée à 65 millions d’euros), ne doit plus prouver son talent. Très proche du Barça l’été dernier, le meneur de jeu est finalement resté en Angleterre pour le plus grand plaisir de Jürgen Klopp. Il n’est cependant pas encore à son meilleur niveau à cause d’une blessure au dos qui avait gâché son début de saison. Il était d’ailleurs sur le banc face au Japon mais devrait reprendre une place dans le onze à Wembley.

Le dernier de la liste est le seul représentant du champion d’Angleterre en titre. Willian semble indéboulonnable sur l’aile droite du schéma de Tite (Depuis novembre 2013, il n’a plus manqué un seul rassemblement de la Seleçao) même si son temps de jeu s’est réduit avec Chelsea depuis avec le retour en grâce d’Eden Hazard. Notons aussi l'absence de son coéquipier David Luiz, auparavant incontestable dans l'axe de la défense brésilienne, n'a été appelé qu'une seule fois (en juin 2017) depuis deux ans.