Football Une grande enquête commandée par ING juste avant la Coupe du Monde démontre que le Belge est bien moins dépensier et bien plus mesuré que toutes les autres nations, très loin de la folie des pays latins.

Vivre un mois sans GSM pour gagner la Coupe du Monde ? Sacrifier 5 % de votre salaire annuel pour offrir le trophée aux Diables ? Que nenni ! Le Belge aime ses Diables mais n’est pas prêt à faire des folies non plus. Tout le contraire des pays latins.

(...)