Football

"Nous voulons décrocher en Afrique du Sud un quatrième titre mondial et pour cela, nous avons besoin de tous nos meilleurs joueurs et Kevin Kuranyi en fait partie", a déclaré Beckenbauer


La légende du football allemand Franz Beckenbauer s'est joint dans la presse lundi au choeur des observateurs qui réclame le retour de Kevin Kuranyi en sélection pour la Coupe du monde 2010 (11 juin-11 juillet) et exhorte Joachim Löw à pardonner l'attaquant de Schalke 04.

"La Nationalmannschaft appartient à tous, nous voulons décrocher en Afrique du Sud un quatrième titre mondial et pour cela, nous avons besoin de tous nos meilleurs joueurs et Kevin Kuranyi en fait partie", a déclaré Beckenbauer au quotidien allemand Bild.

Meilleur buteur de Bundesliga, Kuranyi réalise la meilleure saison de sa carrière avec 17 buts, dont un doublé contre Leverkusen samedi.

Mais l'attaquant né au Brésil ne fait plus partie de l'équipe d'Allemagne depuis octobre 2008 : vexé d'être relégué dans les tribunes pour le match Allemagne-Russie, qualificatif pour le Mondial 2010, il s'était auto-exclu de la sélection.

Löw avait aussitôt décrété qu'il ne serait plus jamais sélectionné, propos qu'il a depuis réitéré à plusieurs reprises, mais pour lesquels il est de plus en plus critiqué.

"Le sélectionneur a, à l'époque, pris la bonne décision (...) Dix-huit mois après, cela paraît une sanction exagérée et cela devient un problème pour l'équipe d'Allemagne", a regretté Beckenbauer.

"Miroslav Klose et Lukas Podolski (quatre buts à eux deux en Championnat, NdlR) sont loin de leur meilleur forme. Mario Gomez et Stefan Kiessling doivent digérer des blessures. Dans cette situation, se passer du buteur le plus en forme est à mes yeux une erreur", a-t-il estimé.

Le Kaiser propose que le président de la Fédération allemande Theo Zwanziger joue les médiateurs entre Löw et Kuranyi.

L'attaquant (52 sélections, 19 buts) fait profil bas, mais ne désarme pas: "Je suis dans la forme de ma vie, mais ce n'est pas moi qui décide. Une seule personne peut prendre cette décision et je vais tout faire pour qu'elle la prenne", avait-t-il déclaré samedi.

© La Dernière Heure 2010