Football

"Ribéry n'est venu au Bayern que pour se faire un nom. C'est un Français, et Munich, il s'en fiche", a déclaré le Kaiser


MUNICH Franz Beckenbauer, président du conseil de surveillance du Bayern Munich, a estimé samedi soir que le Français Franck Ribéry "se fiche" du club bavarois, dans lequel il n'a signé "que pour se faire un nom".

"Ribéry n'est venu au Bayern que pour se faire un nom. C'est un Français, et Munich, il s'en fiche", a déclaré le Kaiser en marge du gala de la Fédération allemande de football, rapporte l'agence sportive allemande SID.

Interrogé sur la possibilité qu'aurait Franck Ribéry de rompre unilatéralement son contrat un an avant son terme, soit à l'été prochain, le dirigeant du Bayern s'est interrogé: "pourquoi signer un contrat de 4 ans si tu ne veux rester que 3 ans ?".

En vertu de l'article 17 du règlement de la Fifa concernant les transferts, un joueur qui rompt unilatéralement son contrat avec un club un an avant son terme n'est redevable que d'une indemnité équivalente à la somme des salaires restant à verser. Dans le cas Ribéry, ce serait environ 4 millions d'euros, montant
estimé de son salaire annuel.

L'éventuel départ du joueur pour le Real Madrid a viré au feuilleton de l'été en Allemagne, entretenu par diverses déclarations et entachant largement la réputation du joueur.

Le Français, arrivé en Bavière en 2007, est pour le moment blessé, au genou gauche, après avoir déjà quitté le premier entraînement après les vacances d'été, le 1er juillet, en raison d'ampoules au pied.

Les médias allemands y avaient immédiatement vu le signe que Franck Ribéry cherchait à forcer les dirigeants à le laisser partir.

L'ancien Marseillais avait dans un premier temps affirmé qu'il voulait rejoindre le Real Madrid, qui souhaite l'acquérir. Mais il était ensuite revenu sur ses déclarations, assurant ne pas vouloir "absolument" quitter le Bayern.

© La Dernière Heure 2009