Football

Un peu plus de trois mois après le décès de son épouse Stefanie des suites d’un cancer de l’intestin, Thomas Buffel a livré une émouvante confession à nos confrères de Sport/Foot Magazine.

"Pendant huit semaines, j’étais dans le trou, explique-t-il ainsi. "À mon retour, je voulais jouer le plus possible pour retrouver la condition. Car un entraînement ne remplacera jamais un match […] J e pense que le club a voulu refréner mes ardeurs. Une blessure peut parfois résulter d’un problème émotionnel ou d’un certain stress qui a pris possession de votre corps. En précipitant mon retour, j’aurais pu m’occasionner une blessure musculaire et être absent des terrains plus longtemps encore. J’aurais peut-être même dû faire une croix sur la fin de la saison."

En dehors des terrains aussi, l’ancien Diable Rouge tente de se reconstruire. "Mon entourage me le répète aussi, et c’est parfois dur à entendre. Mais je dois franchir le cap. Mentalement, ce n’est pas toujours évident. Parfois, je me demande : que penserait Stefanie, si elle apprenait que j’essayais de refaire ma vie et de retrouver la joie de vivre ? Je songe alors à tout ce qu’elle m’a apporté, et je me dis que c’est elle qui a contribué à faire de moi ce que je suis devenu. Il y a aussi ces deux magnifiques enfants qu’elle m’a offerts. Dans les moments difficiles, ils m’aident à rester fort. Mais, lorsque j’ai recommencé à mettre le nez à l’extérieur et qu’un sourire est réapparu sur mon visage, je me suis demandé : que va-t-on dire de moi ?"