Football

Le défenseur belge offre la victoire à ses couleurs à huit minutes du terme

BERLIN Le Bayern Munich s'est emparé provisoirement de la 3e place à 2 points de la 1re grâce à sa laborieuse victoire devant Nuremberg (2-1) en attendant les matches du duo de tête, Hambourg et Leverkusen, aujourd'hui.

Après une difficile période de rodage en août avec 2 nuls et une défaite, le Bayern enchaîne les victoires. Il a signé son 3e succès de rang en championnat, 4 si on inclut son succès mardi en Ligue des champions contre le Maccabi Haïfa (3-0). Si les victoires contre Wolfsburg (3-0) et Dortmund (5-1) avaient été convaincantes, celle face au promu Nuremberg a été longue à se dessiner.

Ivica Olic, servi par Thomas Müller, avait ouvert la marque à la 55e minute, avant que Choupo-Moting profite d'une erreur défensive pour égaliser (73e). Déjà buteur en Ligue des champions mardi, Daniel van Buyten donnait la victoire à son équipe d'une puissante tête (82e). Grâce à son 2e but en 5 jours, le défenseur belge a offert la victoire au géant allemand. Comme s'il n'avait déjà pas l'embarras du choix avec Ivica Olic, Miroslav Klose, Mario Gomez, Thomas Müller et Luca Toni, Louis van Gaal doit désormais sérieusement considérer la candidature de Van Buyten au poste de buteur.

Le défenseur central, titulaire depuis le départ de Lucio et l'absence sur blessure de Demichelis, est décidément le dernier recours du Bayern. Mardi à Tel Aviv, il avait ouvert la marque contre le Maccabi Haïfa qui se prenait justement à rêver d'un exploit devant une pâle équipe du Bayern.

Samedi à l'Allianz-Arena, Van Buyten a calmé les inquiétudes des supporteurs locaux d'un coup de tête rageur à huit minutes du terme de la rencontre.

Autre fait marquant : l'international français, Franck Ribéry, n'est toujours pas titulaire dans la formation de Louis Van Gaal. Le milieu offensif a été victime cette semaine d'un coup de froid et est, dès lors, entré en jeu en seconde période.

Grâce à son succès face à Nuremberg, le Bayern Munich est assuré de rester devant Schalke 04 qui s'est incliné vendredi sur son terrain devant le champion sortant Wolfsburg (2-1).



© La Dernière Heure 2009