Football Vingt ans après, les Anderlechtoises renouent avec le titre en Super League.

Rarement le centre d’entraînement de Tubize a vibré de la sorte pour un match de football féminin. De nombreux supporters (la tribune était pleine à craquer) ont effectué le déplacement.


Et si le président Marc Coucke, pris par un rendez-vous fixé de longue date, s’était fait excuser, un important contingent de la Mauves Army était venu en renfort. L’habituel kop du stade Constant Vanden Stock a mis une excellente ambiance en bord de terrain pour pousser les dames du RSCA vers une victoire convaincante (3-1) face à Genk. Trois unités synonymes de titre de championnes de Belgique pour les filles menées par Patrick Wachel.

Une victoire dignement fêtée à coup de champagne, de danse, de selfies et de clapping. Une belle fête pour des filles qui ont dominé la compétition tout au long de la saison.

Cette consécration est celle de tout un club qui a décidé d’investir dans son équipe féminine. Le RSCA, longtemps à la traîne, a sorti le portefeuille l’été dernier pour recruter des joueuses de qualité.


Avec des internationales belges, espoirs et étrangères, le RSCA est parvenu à concrétiser le premier objectif du club : retrouver les commandes en Belgique et ce, 20 ans après le dernier titre conquis par les joueuses du Sporting mauve et blanc.

Le prochain objectif n’est autre que la Ligue des Champions. Les Anderlechtoises devront passer par les qualifications pour se hisser dans le tableau final.

Un exercice auquel leurs homonymes masculins pourraient d’ailleurs également se livrer dès l’été prochain. À condition de préserver leur deuxième place finale…